Salut.

Mon conseil:
trouve une job qui te fera sentir comme si tu n'avais jamais besoin de prendre ta retraite!

Travailler et prendre des vacances en même temps? Oui, avec Outsite!

Travailler et prendre des vacances en même temps? Oui, avec Outsite!

IMG_0251.jpg

Je travaille de la maison, tout le temps. Télétravail, travail à domicile, remote job, appelle ça comme tu veux.

Le fait est que je suis tout le temps en tête à tête avec mon ordi (et Mitaine, mon chat).

J’adore ça. Mais je te mentirais si je te disais que j’mennuie pas de voir du monde parfois.

En tout cas, fouille-moi pourquoi (seulement Google le sait), j’ai commencé à avoir des pub d’Outsite sur mon Instagram. 

Outsite?

Je ne connaissais pas moi non plus. Mais quand j’ai découvert leur concept, j’suis tombée sur le cul.

Ce sont des maisons de coworking/co-living un peu partout dans le monde (Californie, Portugal, Costa Rica, Hawaii, Suisse, …)

Le rêve du fondateur, Emmanuel Guisset, c’était de déplacer les espaces de coworking des centres-villes aux bords de l’océan pour mêler nature, découvertes et travail.

Moi, quand j’ai découvert le concept.

Moi, quand j’ai découvert le concept.

Son rêve est devenu réalité, ça, y’a aucun doute. Sa vision résume en plein ce qu’on a vécu au Outsite du Costa Rica.

Fak en gros, si tu travailles à distance pi que tu veux voyager en même temps, et que t’as envie de rencontrer du monde qui vivent le même style de vie que toi, c’est LA place où aller.

Du co-working en voyageant?

Les personnes type qui vont chez Outsite, ce sont surtout des gens qui ont leur business en ligne, des journalistes, des écrivains, des développeurs, des conférenciers, des auteurs, etc. Bref des gens qui gagnent leur vie en tête à tête avec leur ordi.

En moyenne 30 ans, très bon salaire, célibataire, qui possèdent un logement fixe quelque part dans le monde. C’est comme ça que Julio, le manager de la place, me décrit le genre de personne qui y vient.

Et il ajoute: « C’est rare des pures nomades digitaux qui viennent ici. Dans les dernières années, j’en ai peut-être rencontré 2. Tu sais ce qui qualifie une personne de pur nomade digital? Quand elle n’a même pas une boîte de stock qui lui appartient quelque part. »

Pure nomade ou non, les gens vont aux maisons d’Outsite pour plusieurs raisons: habiter dans ce pays pour quelques semaines, changer la routine, s’évader pour être plus créatif, fuir la solitude, prendre des petites vacances tout en ayant un espace de travail convenable, etc.

La plage à 250m du Outsite Costa Rica, où on peut admirer le lever et le coucher du soleil

La plage à 250m du Outsite Costa Rica, où on peut admirer le lever et le coucher du soleil

Un bureau de coworking optimisé

J’ai déjà (essayé de) travailler depuis une auberge de jeunesse remplie de backpackers armés de leur ukulele (hey, j’ai rien contre le backpackers, j’en suis une moi-même, mais j’ai pas de ukulele)

ukulele.gif

C’était loin d’être les journées les plus productives de ma vie. Wifi de merde, chaleur étouffante et ta chaise de prédilection: tabouret de bambou, pouf ou hamac.. 🙄

Même quand tu choisis le moment de la journée où la majorité des backpackers sont partis faire leurs activités, t’es pogné avec les backpackers qui restent faire du ménage en échange de leurs nuits gratuites 😅

Chez Outsite, le bureau est optimisé pour le travail. Des tables et chaises confortables, l’air climatisé, une cuisine tout équipée, café, eau filtrée, salle de bain propre, connexion Internet (sur leur site, ils promettent un « solide wifi », mais on n’a peut-être pas la même définition de « solide » ahahah)

Dans le bureau, des affiches demandent aux Outsiteux de sortir pour prendre les appels, ce qui te permet de rester concentré pour travailler.

De notre côté, avec la gang de La Tranchée, on y est allés avant les fêtes, période assez tranquille. Il y avait 2-3 coworkers mis à part notre équipe. Par contre, Julio me disait que selon les périodes, il pouvait y avoir une vingtaine de co-workers en même temps.

On en a aussi profité pour travailler dans des cafés au bord de la mer

On en a aussi profité pour travailler dans des cafés au bord de la mer

Selon l’objectif de ton « voyage », je te conseille de bien choisir la période quand tu pars. 

Si je partais seule, ma plus grande déception serait de me retrouver seule chez Outsite. Je travaille déjà seule de la maison, alors ma motivation principale serait de rencontrer des gens qui ont le même style de vie que moi.

Le co-living chez Outsite Costa Rica

Le logement non plus n’a rien à voir avec une auberge de jeunesse.

Au Outsite du Costa Rica, c’est plutôt des bungalows d’une ou deux chambres avec salle de bain privée pour chacun. Une piscine commune se trouve au centre du complexe.

La piscine commune du Outsite Costa Rica

La piscine commune du Outsite Costa Rica

Chaque bungalow est équipé d’une cuisine, même chose pour l’espace de coworking. On a aussi accès à un bbq sur le roof top.

Julio m’a dit que le Outsite du Costa Rica était assez différent des autres maisons, puisque ce sont des bungalows séparés. En Californie par exemple, ce sont des maisons de 5-6 chambres avec un espace commun pour travailler.

On y retrouve autant des travailleurs de partout dans le monde que des travailleurs de la Sillicon Valley qui y vont pour fuir la vallée techno pour quelques jours.

Airbnb ou Outsite?

Ça dépend.

Si tu veux networker avec des gens de partout dans le monde et être vivre un outdoor lifestyle dans la neige ou dans le sable, alors va pour Outsite.

Si tu pars avec ton équipe de travail et que tu veux surtout faire du team building, brainstorming (AKA pas rencontrer d’autre monde ahah) alors Airbnb serait peut-être mieux. Et ça risque de revenir moins cher en bout de ligne.

De mon côté, si je pars quelque part armée de mon Mac pour travailler, il n’y a aucun doute que j’irais pour Outsite. Je ne veux rien savoir de me retrouver seule dans une maison (alors que c’est ce que je tente de fuir au Québec! 😉)

Trip de mountain bike en Californie

Trip de mountain bike en Californie